Ordre public et politique sociale

La société liquide ou l’assimilation impossible

La valorisation de l’identité nationale est tout sauf un racisme ou un racialisme. Mais le progressisme multiculturaliste et immigrationniste se laisse prendre au piège de sa conscience morale. Il prend comme racisme le dépassement de la différence raciale par l’assimilation qui, en effet, impose à l’immigré d’adopter les us, coutumes, lois, culture voire culte du… Lire la suite La société liquide ou l’assimilation impossible

Ordre public et politique sociale

La destruction contemporaine de la famille

La déstructuration sociale repose sur la déstructuration de son unité, la cellule familiale. La protection de la famille relève d’une exigence d’Etat car il s’agit à travers la démographie d’assurer le renouvellement des générations et partant de maintenir la force et la puissance d’un pays. Malthus (1766-1834) considérait que l’accroissement géométrique de la population dépassait… Lire la suite La destruction contemporaine de la famille

Ordre public et politique sociale

La pénétration de l’Islam en France : 4 facteurs d’explication

Force est de constater la force inquiétante de pénétration de l'Islam dans la société française. Il fascine, attire, convertit. Nous voyons 4 facteurs explicatifs à cette force d'attraction. 1 - L’individualisme et le vide spirituel laissé par de droit-de-l’hommisme a permis à la spiritualité islamique de prendre une place de choix. Le matérialisme, l’économisme, la… Lire la suite La pénétration de l’Islam en France : 4 facteurs d’explication

Ordre public et politique sociale

Les cités, laideur de la politique ou politique de la laideur

Les banlieues françaises et les cités sont le laboratoire de l’échec désastreux des politiques d’intégration. La fantasmagorie de « l’immigration, une chance pour la France » a permis de considérer pendant longtemps ces banlieues comme un modèle d’intégration et un propulseur de réussite sociale car son urbanisation, inspirée de l’architecture soviétique, était sensée réaliser un métissage social… Lire la suite Les cités, laideur de la politique ou politique de la laideur

Ordre public et politique sociale

Le crépuscule du modèle méritocratique

La société fortement médiatisée, ordonnée au culte de l’instant et de l’éphémère, a favorisé la promotion d’une nouvelle aristocratie. Cette aristocratie s’est érigée sur les fondements classiques sur société décadente à savoir le sport et les jeux. Panem et circenses comme l’écrivait Juvénal pour fustiger la Rome décadente. Une nouvelle aristocratie : le virtuel et le spectacle Aujourd’hui… Lire la suite Le crépuscule du modèle méritocratique

Ordre public et politique sociale

La disparition de la culture ouvrière

  La société a connu deux étapes cruciales qui ont profondément restructuré la culture ouvrière : la tertiarisation de l'économie et la promotion mondialiste et post-industrialiste de l' "économie de la connaissance". La désindustrialisation et la libre circulation des biens des capitaux et des personnes ont contribué à des mutations de la culture ouvrière constituée… Lire la suite La disparition de la culture ouvrière

Ordre public et politique sociale

La disparition de la paysannerie

Jean-François MILLET, Les Glaneuses, 1857 La disparition de la paysannerie est vue à travers le prisme d’un progressisme technologique considérant que la domination agricole est liée à un âge de l’humanité. SI le phénomène d’exode rural, observable dans tous les pays industrialisés, est plus tardif en France qu’en Angleterre où il commence dès la fin… Lire la suite La disparition de la paysannerie

Ordre public et politique sociale

Dévalorisation de la virtus et féminisation du monde

Un des traits marquants de la société mondialisée est la féminisation de la société qui s'opère ainsi : L'avènement d'une ère post-militaire Le choc de l’après-guerre liée à la découverte de la Shoah, la déroute de la guerre d’Algérie et la contestation de la guerre du Vietman crée un tout d’abord mouvement de suspicion voire… Lire la suite Dévalorisation de la virtus et féminisation du monde